5 raisons pour lesquelles la création de fichiers de prospects peut devenir contre productive

  • E-Cybèle
  • Fichiers téléprospection
  • 22.06.17

Le fichier est un des fondamentaux inhérent à toute stratégie de télémarketing. Il constitue l'un de ces attributs majeurs dont va dépendre la réussite même de votre campagne de téléprospection.
Que vous choisissiez de constituer vous-même votre fichier de prospection, ou que vous décidiez d'acheter directement un fichier qualifié, nous mettons en lumière dans cet article des points suscitant encore des interrogations, des idées reçues pouvant porter à confusion et voire même dans certains cas, mener à mal vos campagnes d'appels.

1. Vous achetez des fichiers service Bloctel inclus
Depuis sa mise en service, Bloctel exige désormais un contrôle systématique et régulier (tous les 30 jours) de tout fichier en amont d'une campagne d'appels (BtoC). En tant que professionnel du télémarketing, vous êtes contraint de souscrire vous-même auprès de Bloctel pour réaliser régulièrement ces mises à jour. Aucun service ou tierce personne n'est autorisé à réaliser cette démarche à votre place ou en votre nom (loi Hamon).

2. Vos fichiers ne sont soumis à aucune obligation légale
Tout fichier de données comportant des informations personnelles doit faire l'objet d'une déclaration préalable auprès de la CNIL. A ce titre, la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés a élaboré la norme simplifiée NS-048, actualisée en juillet 2016 avec la mise en service de la liste d'oppostion au démarchage téléphonique, afin que "les professionnels n’aient pas à effectuer de formalité supplémentaire pour envoyer leurs fichiers de prospection à l’organisme en charge de la gestion de la liste d’opposition" (extrait publié par la CNIL).

Qualification fichiers prospection telephonique

Téléprospection et réglementation

Ces élements sont à prendre en considération afin de poursuivre votre activité dans un cadre règlementaire et ainsi garder la maitrise sur la réussite de vos actions de téléprospection. Vous trouverez toutes les informations sur les sites officiels de Bloctel et de la CNIL référencés dans la rubrique liens ci-contre.

3. Vous ne connaissez pas votre cible
L'objectif de la quête de nouveaux clients peut faire passer au second plan l'intérêt d'un ciblage affiné de votre fichier en lien avec votre campagne d'appels. Votre offre est-elle adaptée à l'ensemble des prospects de votre fichier ? Il est important de se poser les bonnes questions en amont du lancement de sa campagne afin de pouvoir apprécier l'adéquation entre l'offre et la cible. Si cela n’est pas réalisable, vous pouvez choisir de mener votre campagne d'appels en 2 temps. Une campagne de qualification de fichier en premier lieu, destinée à définir le besoin ou la cible. A l'issue de cette étape, vous serez en mesure de préciser l'offre qui fera alors l'objet d’un deuxième appel.

4. La durée de vie de votre fichier est sans limite
Vous disposez d'un fichier fraîchement qualifié, vos données collent parfaitement aux objectifs de votre campagne de téléprospection, très bien ! Seulement si vous considérez à ce stade le travail terminé, vous faites fausse route ! Au-delà du contrôle Bloctel, les données de vos fichiers doivent être mises à jour et ce régulièrement afin de préserver l'efficacité de vos campagnes d'appels.

5. Vous disposez d'un budget à court terme
La constitution de votre fichier nécessite un budget à part entière pour lequel vous devez inévitablement disposer d'une vision à moyen et long terme. En effet, à l'achat, le coût d'une fiche oscille en fonction des quantités entre 10 et 20 centimes. A ces frais fixes, s'ajoute le forfait de votre abonnement au service Bloctel, un budget supplémentaire qui par conséquent devra être alloué très régulièrement.